Mortels jeux de đŸ”Ș

Du fin fond de mon village bucolique, du fin fond de mon atelier de peinture, me parviennent tout de mĂȘme, Ă  mon corps dĂ©fendant, quelques infos sur la vie d’autrui. En l’espace de quarante-huit heures, pour occuper des vacances scolaires basĂ©es sur la bĂȘtise humaine et le dĂ©sƓuvrement, une fille de quatorze ans, un garçon de treize ans, ont perdu la vie, Ă  coups de đŸ”Ș, lors de deux rixes en rĂ©gion parisienne, plusieurs autres enfants sont griĂšvement blessĂ©s.

30x30cm « Rebelle », galerie Femmes, Femmes, Femmes

En tant qu’ĂȘtre humain, en tant qu’adulte, en tant que citoyenne, en tant que grand-mĂšre, je suis concernĂ©e, et j’ai honte. Je suis concernĂ©e aussi en tant qu’artiste… Que proposons-nous, Ă  cette jeunesse perdue ? Ils ont tous des rĂȘves, des joies, des lĂ©gitimes ambitions, des talents Ă  exploiter. La culture, pour eux, se rĂ©sume Ă  l’argent vite gagnĂ©, Ă  la violence des mots, des actes et des images. Violence prĂ©-encadrĂ©e par des adultes malfaisants, prĂ© digĂ©rĂ©e par la facilitĂ© et le manque de profondeur intellectuelle et spirituelle. Tant d’adultes, cependant, sont Ă  mĂȘme de transmettre leur passion pour la pĂȘche Ă  la ligne, la photographie, l’Ă©bĂ©nisterie, la numismatique, le jardinage, le jeu d’Ă©checs…

Mon conseil. -. En tant qu’adulte, en tant qu’artiste-peintre, en tant que tĂ©moin engagĂ©e dans la vie en sociĂ©tĂ©, je ne demande qu’Ă  m’impliquer pour aider notre jeunesse Ă  trouver des repĂšres. Pour moi, lesdits repĂšres passeront par l’art, la peinture, le bonheur et la confiance en soi qu’apporte le plaisir de PEINDRE. -. Ce qui permet au passage, ce n’est pas nĂ©gligeable, de perfectionner ses propres capacitĂ©s de rĂ©flexion. -. HĂ©las, mon atelier est fermĂ©, mes cours associatifs sont supprimĂ©s, les contraintes sanitaires priment sur tout, et surtout sur la vie. Pourquoi pas de salutaires coups de pinceau, au lieu de mortels coups deđŸ”Ș ?

5 réflexions sur “Mortels jeux de đŸ”Ș

  1. Nos gouvernements successifs n’ont pas su aborder ce problĂšme. Il fallait Ă©duquer, et ce, il y a longtemps. Ne pas regrouper certaines populations dans des zones retirĂ©es, mais au contraire les mĂȘler aux gens de la ville. Maintenant le mal est incrustĂ©. Cependant, des personnes au grand coeur agissent, se proposent, ainsi que vous voulez le faire, et des jeunes sont ainsi prĂ©servĂ©s de l’horreur. Ce qui compte, dans la vie, c’est les rencontres. J’espĂšre vivement que vous pourrez aider autour de vous, par la peinture. Certains jeunes mal partis ont fait connaissance avec la musique, leur vie en a Ă©tĂ© changĂ©e. Merci pour eux.

    Aimé par 1 personne

  2. Temps difficiles, on ne met pas assez les activitĂ©s artistiques en valeur et de toute façon, en ce moment, tous les lieux oĂč il y avait diverses activitĂ©s culturelles sont fermĂ©s, c’est sans doute une grosse erreur qui risque de tuer plus que le virus!

    Aimé par 1 personne

Répondre à Maux&Cris Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s