Belles, belles, belles !

 »-. Ce que les filles sont belles ! -. Dès qu’il y a du ☀️, même les moches deviennent jolies-. C’était vrai, comme elles étaient attirantes, les filles de 1938. La mode leur donnait une sorte de luminescence. Les journaux féminins, les films, leur apprenaient le maintien, la démarche un pied dans la ligne de l’autre, ce qui fait danser le corps. Et il y avait en elles quelque chose de rieur, à la fois sportif, nonchalant et fleuri comme ces couvertures de magazines qu’elles lisaient avec plaisir, avec ferveur, et où l’on voyait chaque semaine, en couverture, de ravissants visages en couleurs sous la branche fleurie d’un 🌲.

La mode s’éloignait du style sophistiqué et découvrait le naturel. Un visage devenait une harmonie de tons pastels, le teint gardait sa fraîcheur par la magie de crèmes diaphanes, de poudres nacrées, de rouges et de roses savamment nuancés de mauve. Les paupières se veloutaient de lilas tendre et les cils prenaient des tons violets. Les lèvres, délivrées des formes excentriques, retrouvaient les lignes données par la nature, les sourcils remplaçaient les crayonnages. Les cheveux, devenus casques de lumière, se portaient haut pour dégager le front, les oreilles, la nuque. -. S’il n’y avait pas les filles...- ajoutait le beau Gil. » Robert Sabatier (Les fillettes chantantes)

3 réflexions sur “Belles, belles, belles !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s