Chagrins

 »-. On les appelait les Eyrand, de la Croix. Un couple désespéré de n’avoir pas d’héritier, qui toute sa vie s’était brûlé aux cierges de lumière allumés par les étés, gelé au froid de banquise des longues nuits d’hiver. Avec Jean, ils avaient cru trouver l’enfant qui leur manquait. Mais il était très vite devenu la douleur, le calvaire, l’immensité d’amour qu’ils ne connaîtraient jamais. D’où leur fureur, leur folie, un chagrin grand comme l’univers, de la rancune envers Dieu et le monde, des coups de fusil tirés vers les ☁️, des cris la nuit, des cordes pendues mais toujours décrochées à temps, y compris de cette croix qui trônait en plein mitan du domaine, étrange et mystérieuse. Un défi à la raison, une provocation pour ce couple qui l’évitait soigneusement, ou l’accablait d’injures et de blasphèmes.

Jean pliait sous les orages, et, dès qu’il avait mangé sa soupe, s’enfuyait dans la bergerie, retrouvait les brebis, cessait enfin de trembler, oubliait la blouse noire de la vieille, son bonnet de laine effrangé, sa pèlerine rongée par les pluies, ses jérémiades et ses menaces. Il oubliait aussi le bras toujours levé du vieux, un homme aux yeux de fou, ses ordres lâchés en chapelets incompréhensibles, les coups qu’il retenait au dernier moment, ne sachant plus, toute colère bue, si cet enfant n’était pas celui qu’il avait perdu, noyé dans un ruisseau à l’âge de cinq ans. » Christian Signol (Une vie de lumière et de vent)

4 réflexions sur “Chagrins

  1. oui, on va y retrouver de trucs, là dedans, dans la grange et la poussière, dans la proximité innocente de la lumière et de l’animal… c’est rude comme Giono, ça dit les choses du dedans de la solitude de l’enfant mort.
    « ne sachant plus, toute colère bue, si cet enfant n’était pas celui qu’il avait perdu, noyé dans un ruisseau à l’âge de cinq ans. » oui!

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s