Poèmes pour ma muse

 »-. Ces jolis poèmes que je trouve tous les matins dans ma boîte aux lettres, c’est vous ?. Oui, c’est moi. -. Vous me répondez comme s’il s’agissait d’un crime-. C’est-à-dire que, c’est gênant…-. Je suis ravie d’être votre muse. C’est la première fois qu’on m’envoie des poèmes. D’ailleurs, je les trouve ravissants-. Ravissants, seulement ravissants ? C’était elle qui, maintenant, prononçait les mots qu’il ne fallait pas.

50x60cm « Page blanche« , poème Clara Dupard, galerie Chemins de spiritualité

. Et, même charmants. Mais est-ce bien pour moi que vous les avez écrits ? N’existaient-ils pas avant ? Et sont-ils de vous -? Oh non, c’est pour vous, rien que pour vous. C’est parce que je dis TU, mais il s’agit du tutoiement poétique, et, et…-. Mais ne vous fâchez pas, ne vous fâchez pas. Mettez-vous à ma place, à la fin ! On aimerait bien savoir qui vous compare à une 🍊 ou à un lis ! On aimerait bien savoir qui vous écrit…-. Ce n’étaient pas des lettres anonymes, quand même-. Oui, je sais, les poètes peuvent tout se permettre… Olivier, Olivier, je plaisantais. Si vous saviez comme cela m’a fait plaisir de recevoir ces poèmes chaque matin et de les lire, parfois plusieurs fois. Je les garde précieusement-. » Robert Sabatier (Les fillettes chantantes)

3 réflexions sur “Poèmes pour ma muse

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s