Le restaurant est ouvert !

 »-. C’était une fureur, depuis quelques mois, d’aller prendre un repas chez Boulanger, le cabaretier de la rue des Poulies, lequel venait de se décorer du titre tout neuf de restaurateur. Les cabaretiers avaient toujours eu le droit de vendre du vin à assiette, c’est-à-dire sur table et accompagné de certains mets. Mais, pour s’attirer la vogue de la nouveauté, Boulanger avait eu l’idée de servir chez lui des restaurants, ces bouillons de volaille que la faculté de médecine recommandait aux estomacs fragiles.

43x57cm « Petit traité de cuisine selon Momo », vendu, galerie La meilleure façon d’habiter

Son succès avait été immédiat. Le beau monde s’était précipité rue des Poulies, d’autant plus volontiers que Boulanger, en commerçant qui connaît Paris, pour bien faire sentir le naturel campagnard et la saine nature de ses bouillons, les servait sans nappe sur le marbre de ses guéridons, et les vendait le plus cher possible. Manger du rustique hors de prix dans un décor fruste, quel régal ! Les ducs et pairs en redemandaient, et les lecteurs de Jean- Jacques Rousseau, et les clients hygiénistes du docteur Tronchin, et les femmes du monde, à cent louis le souper. » Fanny Deschamps (Le jardin du roi)

3 réflexions sur “Le restaurant est ouvert !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s