Noce bleue à la mode de Bretagne

 »-. Nous avions gagné l’église à pied en long cortège de noces façon Douanier Rousseau, bras dessus bras dessous, les commerçants sur le pas des boutiques. Les cloches carillonnaient à la volée. Gamins et 🐕 couraient en tout sens. Les cousins photographes guettaient le cliché de leur carrière. Les dernières dames retardataires se hâtaient à travers la place autant que le leur permettaient des souliers trop neufs.

Village en fête, non superficiellement, mais de l’intérieur du ❤️. Il s’unissait autour de la joie de deux familles. Le regard, la mémoire, aux aguets. La curiosité demeure une forme de politesse…. J’étais le cavalier d’une jeune institutrice aux beaux yeux clairs et je chavirais dans la liesse. Comme par hasard, le ciel de ce premier printemps était haut et bleu léger, bleu myosotis et bleu légende, un soupçon de brume dans ses poils follets, un ciel comme la Bretagne du Nord le rêve. Et à force de le rêver sait le produire. Il aide si bien la mer littorale à prendre 👗 de 💒. » Henri Queffellec (Les enfants de la mer)

2 réflexions sur “Noce bleue à la mode de Bretagne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s