Libre !

 »-. Prenant appui sur le rebord du balcon, je sautai. Je traversai la pelouse en direction de la route au pas de course. Je me rappelle, j’avançais à longues foulées. C’était comme si, entre chaque bond, je planais. Je volais. J’étais libre. Qui se soucierait de prendre en chasse un évadé de l’hôpital ? Je n’avais nul besoin d’aller si vite. Pourtant, je n’adoptai une allure plus normale qu’après avoir couvert plusieurs kilomètres.

J’arrêtai un camion chargé de 🐑 qui allait vers le Nord. J’irai peut-être au Canada, au bout du compte, mais je crois que je m’arrêterai un peu dans la région du Columbia. J’aimerais rôder autour de Portland, histoire de savoir s’il reste encore des gens de mon village qui ne soient pas totalement abrutis par la boisson. Je voudrais savoir ce qu’ils sont devenus depuis que le gouvernement s’est mis en tête de les obliger à céder leur droit d’être des Indiens. J’ai entendu dire que certains ont recommencé à réédifier leurs vieux échafaudages branlants sur le barrage, et qu’ils chassent le saumon dans le passe-déversoir. Je donnerais gros pour voir ça. Et puis surtout, j’ai tout bonnement envie de retrouver le ravin, ma campagne, de me rappeler le paysage. Il y a si longtemps que je les ai quittés. » Ken Kesey (Vol au-dessus d’un nid de coucou)

40x40cm  ».Tipi », galerie La meilleure façon d’habiter

4 réflexions sur “Libre !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s