🏰 en Bretagne, au pays du roi Arthur

 »-. Au pied de la lande, se trouve le 🏰. Celui-ci n’est pas une ruine. Admirablement conservĂ© au contraire, et habitĂ©, c’est une survivance Ă  peu prĂšs intacte du Moyen-Ăąge. Perdu dans le feuillage, dominĂ© par des buttes de 190 mĂštres d’altitude, il ne se laisse pas admirer de loin. Il vous attend comme une surprise au bout d’une route en zigzag.

C’est tout Ă  coup, Ă  un tournant, qu’on le voit surgir d’une eau en vĂ©ritĂ© jaunĂątre, mais enrichie et purifiĂ©e de reflets, avec ses tourelles d’entrĂ©e, sa tour d’angle, ses murs de schiste amarante, fourrĂ©s de lierre, Ă©toilĂ©s de lichen, vĂ©ritable mirage d’enchanteurs. Illusion fĂ©erique. Dans l’avant-cour barbotent des canards, des oies, des outardes. Des paons se promĂšnent avec gravitĂ©. Passez, avec l’autorisation des chĂątelains, dans la cour d’honneur. Ne sommes-nous pas, dans ce 🏰 du quinziĂšme siĂšcle, chez des descendants des compagnons du roi Arthur ? Notons-le en passant, s’il est une chose qui, dans les romans de la Table Ronde, semble porter sa marque d’origine, c’est la fraternitĂ© naturelle des humains et des bĂȘtes. » Charles Le Goffic et Auguste Dupouy (BrocĂ©liande histoire et lĂ©gendes)

3 réflexions sur “🏰 en Bretagne, au pays du roi Arthur

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s