Je vous tutoie, tu me voussoies sur les chemins de Gâtine

Je la rencontre sur les chemins de Gâtine, elle est bonne marcheuse, moi aussi. Mais nous ne le savions pas, car, mais c’était avant, il y a plus d’un an… Notre point de jonction, de rencontre, de contribution et parfois de contrition était notre groupe de chorale. Pour y répéter, sous la conduite d’un chef à juste titre exigeant, notre prochain concert qui n’eut jamais lieu ( Carmina Burana, de Carl Off). Une soirée de travail acharné par semaine, plus quelques weekends chantants, avec force sandwichs et pauses café, voilà qui soude un groupe, et impose un tutoiement mutuel, lequel est à la fois un signe de reconnaissance, de complicité, de connivence.

Nous faisons route ensemble, à pas cadencé. Elle se souvient de mon prénom, car les sopranos, parmi des dizaines d’interprètes, n’y étaient pas si nombreuses… –. Christine, comment allez-vous ? -. Comme vous, je ne chante plus. Toutefois, je peins…- Et patati et patata tout en marchant toujours d’un bon pas. Quelques minutes plus tard, nous réalisons mutuellement que notre ancien tutoiement de vieilles connaissances a fait malencontreusement place à un voussoiement inhabituel. En un an, les relations sociales se seraient-elles à ce point distendues, pour ne plus se connaître, ni se reconnaître en un groupe constitué pour une cause commune, en l’occurrence celle de la musique ? C’est navrant. Au secours, avec la cuture, l’amitié fout le camp !

Mon conseil. -. Le tutoiement n’est pas forcément un manque de respect, y compris parmi des catégories d’âge différentes. Il faut toutefois l’utiliser avec subtilité, pour ne pas, dans un sens ou dans l’autre, heurter son interlocuteur. -. Vive les pays anglo-saxons, chez lesquels n’existe pas ‘cette différence entre vous et tu. Nul doute, ils savent toutefois, comme tout un chacun, se démarquer dans leurs relations sociales. -. Lorsque la crise sanitaire sera terminée, que restera-t-il de nos réseaux ami amicaux, ou réseaux d’intérêt ou d’opportunité, patiemment tissés antérieurement ? Seul l’avenir nous le dira… Si avenir il y a . En attendant, Promenons-nous, avec vous, avec toi, sur les chemins de Gâtine…

3 réflexions sur “Je vous tutoie, tu me voussoies sur les chemins de Gâtine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s