Les agapes chez Lucullus

 »-. Dans l’immense salle à manger du 🏰, le dîner touchait à sa fin. Transformé en prestigieux hôtel-restaurant, ce castel recevait une clientèle d’épicuriens, amateurs de bonne chère. Le cadre vénérable du manoir convenait tout particulièrement à la célébration d’agapes dignes de Lucullus.

Sous le haut plafond crépi de blanc, une vingtaine de tables bleues à nappes brodées se répartissaient harmonieusement, laissant de larges espaces entre elles. Toutes étaient occupées, et les convives appréciaient à sa juste valeur l’atmosphère chaleureuse de cette soirée. Les murs s’ornaient de nombreux tableaux, portraits, paysages et natures mortes, disposés tout autour de la pièce. Dans la cheminée frappée d’un écu de pierre en relief, de grosses bûches se consumaient allègrement. Les flammes irradiaient une douce chaleur qui participait à l’ambiance euphorisante de bien-être émanant de ce décor. Quant aux recettes issues de la cuisine, elles se situaient au-dessus de tout éloge, ainsi que les crus contenus dans la cave. » Michel Andreolety (Les pendus du Mont-Aiguille)

2 réflexions sur “Les agapes chez Lucullus

  1. je suis de Mens, pour partie de ma famille, de Chichilianne, plus précisément! Vois-tu cette montagne ? Tu la vois ? Elle représente de l’histoire, une narration formidable, et puis une lumière aussi, c’est très beau!

    Aimé par 2 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s