Une hutte dans la taïga

 »-. Où est ta hutte ? Marchons, allons nous mettre à l’abri dans ta hutte, il y fera toujours plus chaud que sous ces toiles… –. Je n’ai pas de hutte. -. Mais il ment ! Il vit depuis trois ans dans la taïga et n’a pas de refuge ! Va raconter ça à un autre. Allons vite, où est ta hutte ? Ouvre la bouche.. Je dors dans une grotte, un trou, ou à l’abri d’un toit de branchages, croyez-moi. L’été, j’erre dans la forêt, et l’hiver je me terre comme un 🐻. Me voici devenu une partie de la taïga.

40x50cm « Le grand blanc », galerie La meilleure façon d’habiter

-. C’est le plus grand des farceurs, moi excepté. Il a sa hutte par ici, évidemment, et cette hutte est bâtie sûrement près d’un cours d’eau. Or, là où il y a de l’eau, des animaux sauvages peuvent vivre et l’eau elle-même est grouillante de 🐟. Oh, ces fleuves sibériens ! On pourrait presque en sortir les 🐟 à la ✋ tant leurs bancs sont denses ! Ce salaud a tout ça pour lui et se garde de le dire. Cette hutte, c’est notre salut. Nous y passerons l’hiver. Une hutte, avec à l’intérieur son poêle maçonné, sur lequel on peut s’étendre tout à son aise tandis que dehors le vent de glace hurle et que la neige s’amoncelle contre les rondins. Il nous faut cette hutte. » Heinz Konsalik (Les damnés de la taïga)

2 réflexions sur “Une hutte dans la taïga

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s