La belle Dona Camilla Bustamente

 »-. Le salon de Dona Camilla s’ouvrait sur l’abîme. La 🏡 des Bustamente, en effet, s’élevait à l’extrême du quartier le plus abrupt de La Paz, qui surplombe un précipice. Dona Camilla, en cela comme en toutes choses, avait exercé son privilège et tenait l’appartement où se pouvaient capter toutes les lumières du jour et de la 🌃, les silences qui expiraient du gouffre. Pourtant, quand les vents étaient trop agressifs, ou que les éclairs léchaient son balcon, elle se réfugiait dans les chambres de la rue, chez ses sœurs. L’une de ses sœurs s’étaient laissée épouser par le docteur Belmez. Et celui-ci m’avait présenté dans cette difficile 🏡 où il était toléré, ainsi qu’un autre gendre. Car, des trois soeurs de Dona Camilla, deux étaient mariées.

Dona Camilla, qui avait repris le nom de Bustamente, avait elle-même été mariée, ce qui maintenant paraissait encore plus incroyable qu’au moment où cela s’était fait. Quel homme avait pu briguer une fiancée aussi belle, aussi orgueilleuse, aussi intolérante ? Toute sa famille, où il n’y avait que des femmes, ne vivait que pour elle. Royaume des Amazones. Pourtant, il y avait là les poitrines les plus entières qu’on pût voir à La Paz. Il y avait même dans le délabrement de celle de la mère un souvenir majestueux. Et, au théâtre, c’était toujours un plaisir populaire que d’épier au fond de la plus belle loge le hautain recul de ce trésor multiple sous les mantilles. » Drieu la Rochelle (L’homme à 🐎)

2 réflexions sur “La belle Dona Camilla Bustamente

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s