La pêche au cormoran

 ». Je reviens d’une promenade au bord du fleuve, où je suis resté longtemps à suivre la pêche au cormoran, dans une brume légère. C’est une pêche décourageante, ou peut-être est-ce moi qui étais triste.

On passe au cou de ces grands 🐦 un anneau qui les empêche d’avaler le 🐟. Ils sont indolemment accroupis à l’arrière du ⛵, et ne manifestent pas le moindre intérêt pour ce qui se prépare. Tout à coup, ils plongent dans l’eau, on entend un clapotis et on voit réapparaître leurs gros becs, dont les poches sont si pleines de 🐟 que les queues dépassent et s’agitent. Le cou des 🐦 ondule de façon inquiétante. On leur fait dégorger leurs proies, et les pauvres volatiles secouent la tête, déconfits, mais prêts à recommencer. En effet, ils s’accroupissent de nouveau, pour s’exposer bientôt à la même défaite. » A. J. Cronin (Les clés du Royaume)

4 réflexions sur “La pêche au cormoran

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s