Sérénissime prison

 »-. Dix-huit mois passèrent. Ce fut une période bouleversante, car une tentative pour faire évader Domenico par les toits du Palais des Doges échoua. Il perdit bon nombre de privilèges et fut transféré dans une autre prison. Le coup fut terrible. La prison, située en face du Palais des Doges, était nauséabonde et malsaine. Il allait être privé de la lumière du ☀️. Pis que tout, il ne recevrait plus les lettres de Marietta. Domenico passa près d’un an dans cette prison avant de tomber malade.

Le médecin avait insisté pour qu’on le changeât immédiatement de cellule. Le médecin avait plaidé pour que Domenico retrouvât ses privilèges de prisonnier politique et que, pour son salut, il ne fût jamais renvoyé dans la tour. Et le temps suivit son cours, une année succédant à l’autre sans apporter de changement notable. Ainsi que Domenico l’avait prédit, le doge avait fait la démonstration de sa faiblesse, mais Marietta refusait d’abandonner la lutte. Même un doge sans envergure finirait par accepter la preuve de l’innocence d’un homme, si elle pouvait être établie. » Rosalyn Laker (Le masque de Venise)

2 réflexions sur “Sérénissime prison

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s