Une putain nommée Conception

 »-. Là-dessus, il rencontra Conception. Conception était la plus belle putain de Bolivie, et quand elle arriva à la ville de garnison, Jaime n’eut plus d’yeux que pour elle. Elle avait eu dans la capitale beaucoup d’amants distingués, et elle méprisa le petit lieutenant.

Lui, n’avait pas d’assurance avec elle comme avec les autres, et il sollicita avec assez d’humilité la grâce de son lit. Il y entra parce qu’il était fort, et que Conception ne pouvait se refuser à aucun homme fort, et parce que nul dans le régiment n’aurait voulu se mettre à la traverse. Elle se plut à sa force. Pour moi, j’avais été dérangé comme tout le monde par la beauté de Conception, et pendant quelque temps, je ne dis plus de chansons que pour vanter la splendeur de ses seins et de ses hanches, et les promettre à Jaime. Ensuite, je louai leur hymen. Enfin, j’eus de la mélancolie et me renfermais dans la théologie. » Drieu La Rochelle (L’homme à 🐎)

2 réflexions sur “Une putain nommée Conception

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s