FenĂȘtre sur 🐈

 »-. Il s’arrĂȘta devant une 🏠 qui portait une pancarte Chambres Ă  louer. Il entra avec une clĂ© et escalada les escaliers Ă©clairĂ©s au gaz, poursuivi par l’ombre gigantesque qu’il produisait en passant devant la lueur vacillante d’une flamme volontairement minuscule par raison d’Ă©conomie. Sa chambre Ă©tait situĂ©e au bout du couloir du dernier Ă©tage, derriĂšre une salle de bains prĂ©historique munie d’une toute petite baignoire. Il verrouilla sa porte et alla s’Ă©crouler sur les couvertures de son lit, pour y pleurer. Une lumiĂšre qui brillait au loin renvoyait sur le papier fanĂ© et graisseux du mur l’ombre d’un insecte. Un đŸ± maigre et aventureux se promenait sur l’appui de la fenĂȘtre, et un 🐈 cinquante fois plus gros se promenait Ă  la mĂȘme cadence du mur jusqu’au pied du lit. Dans une lĂ©gĂšre odeur d’oignon et de crasse, Mr Wyck pleurait pitoyablement, silencieusement.

38x47cm « Miaou« , galerie Bestiaire

Dehors, le đŸ± aventureux se mit Ă  miauler amoureusement. Les ombres dansaient sur le mur dans une procession fantastique. Les murs de la chambre s’effacĂšrent. Il entra dans l’oubli, dans la paix, et se trouva tout seul, trĂšs grand et trĂšs fort… Une grande lumiĂšre et, Ă  travers un brouillard, le cri d’un matou de plus en plus lointain qui s’Ă©levait comme un ironique chant d’amour, afin d’accompagner le voyage de Mr Wyck, pour lequel il n’y avait pas de place en ce monde. » Louis Bromsfield (Emprise)

5 réflexions sur “FenĂȘtre sur 🐈

Répondre à Francine Hamelin Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s