Dites-le-avec des livres

 »-. Dans la lumière déclinante d’un crépuscule, le grand-père Tolliver mangeait une pomme en lisant La Décadence et la Chute de l’Empire Romain. La pièce dans laquelle il se tenait était carrée et assez exiguë. Mais c’est surtout la multitude des 💷 qui donnait à cette chambre son aspect le plus caractéristique. Rangées sur rangées, ils s’empilaient du plancher au plafond. Chaque année, les maigres ressources du grand-père en avaient ajouté une nouvelle, jusqu’à finalement l’emmurer. Il y avait là des volumes reliés, les uns en beau cuir, les autres en cuir vulgaire, fatigués et écornés, des 💷 simplement cartonnés, et un nombre incalculable d’ouvrages brochés en papier jaune. Serré contre ceux-ci, le long du mur nord de la chambre, se dressait un énorme bureau du même noyer sombre et lugubre.

120x40cm « L’Etagère aux livres« , galerie XLarge

A la longue, lorsque la lumière fut devenue trop ténue, même pour les yeux surnaturels du vieillard, celui-ci referma La Décadence et la Chute de l’Empire Romain, et se mit en devoir d’achever sa pomme. Se perdant en réflexions triomphantes sur certains passages du gros livre qui prouvaient, sans le moindre doute, que l’espèce humaine était bien incapable de s’améliorer. » Louis Bromsfield (Emprise)

3 réflexions sur “Dites-le-avec des livres

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s