Royales reliques

 »-. Avant longtemps, je vous assure qu’on sera retourné aux bonnes coutumes de mon aïeul Saint Louis-. Ce disant, il montrait, posé sur une sorte d’autel, un reliquaire en forme de pied qui contenait un os du talon de son grand-père. Ce pied était d’argent, avec des ongles d’or.

Car les restes du saint roi avaient été partagés, chaque membre de la famille, chaque chapelle royale voulant en garder une parcelle. La partie supérieure du crâne était conservée dans un beau buste d’orfèvrerie à la Sainte-Chapelle. La comtesse Mahaut d’Artois, dans son 🏰 de Hesdin, possédait quelques cheveux ainsi qu’un fragment de mâchoire. Et tant de phalanges, d’esquilles, de débris, avaient été ainsi répartis qu’on pouvait se demander ce que contenait la tombe. Si même la véritable dépouille y avait jamais été déposée… Car une légende tenace courait en Afrique, selon laquelle le corps du roi franc avait été enseveli près de Tunis, tandis que son armée ne rapportait en France qu’un cercueil vide ou chargé d’un cadavre de remplacement. » Maurice Druon (Les Rois Maudits)

50x50cm « Les Rois Maudits« 

)

2 réflexions sur “Royales reliques

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s