Laissons du temps… Du temps au chant !

Jadis, mes lundis et mardis soirs étaient bien occupés, de par ma participation à deux chorales, partitions sous le bras, sourire aux lèvres et musique plein la tête… Mais cela, c’était avant, les deux structures sont fermées depuis plus d’un an. L’une des deux associations, en sommeil bien involontaire, propose à ses adhérents une reprise de contact théorique, lors d’une réunion en plein air, et ceci dans… deux mois, excusez-moi du peu. On plancherait alors sur les éléments suivants, en fonction de l’actualité sanitaire –. Comment ? Avec quels adhérents prêts à repartir ? En quel lieu de répétition ? Que chanter ?- Bref, -. Pourquoi faire, avec quels moyens, quelle motivation, quel avenir, quel répertoire ?-

Voilà qui me laisse perplexe, et surtout sans réponse à fournir dans l’immédiat. Après un tel bouleversement dans nos vies, serons-nous les mêmes ? Différents, prêts à nous investir dans moult projets et relations sociales, ou plutôt sur la défensive, dans l’appréhension d’un nouveau scénario-catastrophe ? Étant moi-même une solitaire, j’ai, encore plus que de coutume, pris goût à un retrait calculé vis à vis de mes concitoyens… Retrait qui pourrait bien me conduire à la retraite.

30x40cm « Mam’Zelle chanteuse des rues », galerie Z’Artistes

Mon conseil.. Peut-être est-ce trop tôt pour envisager le retour des  »jours heureux’‘, et d’ailleurs quels seront-ils, ces jours heureux que nous appelons de tous nos vœux ? Sans pouvoir délivrer de conseil à quiconque, je vais, quant à moi, me laisser le temps de la réflexion. Donner du temps au temps… -. Sur le plan pratique, l’affaire m’interpelle. Que restera-t-il, après des semestres de mise en repos forcé, de ces chorales qui maillent notre territoire rural, comme autant de minuscules points de rencontres, de culture et de pratique musicale ? Ne faudrait-il pas, à terme, les regrouper pour que l’union fasse la force, tant par le nombre des adhérents pour être financièrement viable, que par l’étendue des voix et donc des pupitres, et le choix artistique du répertoire… Ce n’est pas gagné, au vu des egos et des querelles de clochers. Autant prendre le temps d’y réfléchir…

6 réflexions sur “Laissons du temps… Du temps au chant !

  1. C’est un peu triste toutes ces activités à l’arrêt, le jour de la reprise qui semble toujours plus loin, et après, il faut s’y remettre, y arrivera-t-on? Joli tableau, il n’y a plus de chanteurs des rues non plus!

    Aimé par 1 personne

  2. Moi aussi de temps en temps, je crains que l’on ne revienne pas si vite que ça au « bon vieux temps » mais je suis optimiste, nous avons plein de ressources que nous n’imaginons même pas. La preuve, nous avons vécu (ou survécu à) cette terrible année et dieu sait que nous n’y étions pas préparés …

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s