Le 🔥 sous le ☀️ ardent

 »-. Il faisait de plus en plus chaud dans la plaine, et la fièvre de Devi ne finissait toujours pas. Au-dessus de la ville calcinée, la forteresse finit par prendre l’incandescence du fer chauffé à blanc. A croire que, d’un moment à l’autre, on allait y voir brasiller à nouveau le bûcher dans lequel s’étaient jadis jetées les princesses du lieu, quand elles avaient voulu échapper aux envahisseurs du Nord.

Dans la pénombre du cinéma, ce que racontait le film n’était pas plus apaisant. Chaque matin, pourtant, Devi voulait y retourner. Elle n’était jamais lasse, l’orage était en elle et ne la quittait pas. Son ventre la brûlait, sa tête s’échauffait encore bien davantage. Au fond de la forêt, le Maître le lui avait bien prédit. –. Si jamais la Grande Force venait à trouver son chemin en elle, elle serait 🔥 sous le ☀️, n’importe quel soleil-. C’est aussi pendant cette semaine de fièvre que Devi prit l’habitude de retenir ses cheveux sous un grand bandeau rouge. Il était très large, lui couvrait entièrement le front. -. Je n’arrête pas de transpirer, je transpire tellement…- » Irène Frain (Devi)

2 réflexions sur “Le 🔥 sous le ☀️ ardent

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s