Le Mai breton

-. S’il pleut le 5 mai, il n’y a pas de noix, lorsqu’il pleut le 15 juin, il n’y a pas de raisin. Lorsqu’il pleut à la Saint-Barnabé, il y a de l’avoine partout où l’on a semé.

-. Mai froid et juin chaud remplissent le grenier jusqu’en haut. Belles Rogations, belles moissons. Telles Rogations, telles fenaisons. Pentecôte pluvieuse n’est pas avantageuse. Quand il pleut le jour de la Saint-Philippe, il ne faut ni tonneau ni pipe.

-. Il faut planter la pomme de terre et le blé, tailler la vigne au déclin de la 🌙. Sème ta graine en secours, elle fermera toujours. 🌙 Cerclée, signe de pluie. Année de gelée, année de 🌽. Hiver trop beau, été sans eau.

-. Pluie qui fume en tombant doit durer longtemps. Temps sanguin donne la pluie du lendemain. Quand les chouettes chantent le soir, signe de beau temps. Rouge soirée et grise matinée sont signe de belle journée. Arc-en-ciel du matin, bonne femme, mets tes 🐮 en chemin. Arc-en-ciel du soir, tu verras pleuvoir. Albert Simon (Les dictons météorologiques de nos campagnes)

2 réflexions sur “Le Mai breton

Répondre à Francine Hamelin Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s