Orphelin… Ou peut-être plutôt batard

 »-. Nicolas se souvenait à peine des passages de cet homme barbu, aux gestes maladroits, qui semblait toujours pressé, et il s’interrogeait très peu sur les mystères de son existence. Les seules difficultés naissaient des conversations avec ses camarades. –Dis, Nicolas, qu’est-ce qu’il fait ton père ? -. Il voyage. -. Tu le vois souvent ?-. Assez souvent. -. Tous les mois ?. Non, pas tous les mois. Mais souvent… Enfin, pas très souvent. Il voyage, tu sais. . Et ta mère ?. Elle est morte.

Nicolas avait pensé spontanément qu’il était plus simple et plus logique de dire et de croire que sa mère était morte et que son père n’était jamais là. Sa nourrice, qui n’en savait pas plus que lui, abonda dans le même sens quand il l’interrogea, en lui dictant les réponses. -. Mummy !. Oui, Nicolas, qu’est-ce qu’il y a ?-. Papa, il ne vient plus ?-. Ton papa a très peu de temps, mon chéri. -. Il voyage beaucoup ?-. C’est ça, il voyage beaucoup.. Et maman ?-. Ta maman ?. Pauvre maman, pauvre Nicolas !. Il ne faut pas pleurer, mon chéri, ta Mummy est là pour t’aimer. -. Tu crois qu’elle est au ciel, maman ?-. Sûrement, mon chéri, elle est sûrement au ciel-. » Jean d’Ormesson (Le vent du soir)

3 réflexions sur “Orphelin… Ou peut-être plutôt batard

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s