Moi, je me soigne avec les plantes !

 »-. Les plantes médicinales forment un groupe nombreux et hétéroclite. On y adjoint d’ordinaire les plantes aromatiques et les plantes à parfum. Leur nombre, joint aux effets de mode, fait que leur marché est très changeant, ce qui a empêché la création d’entreprises semencières comme pour les autres productions agricoles. Une partie du marché fait l’objet d’intégration verticale, les industries pharmaceutiques ou alimentaires faisant cultiver sous contrat des formes de plantes ayant les spécifications recherchées.

« La cueillette des fleurs« , vendu, galerie Dites-le-avec des fleurs

Plus de la moitié des médicaments de par le monde proviennent des plantes. Cela est particulièrement vrai pour les pays du Sud. Dans les pays développés, on s’est efforcé de développer des filières de médicaments de synthèse. Les produits naturels présentent en effet un certain nombre d’inconvénients. L’identité botanique des plantes du commerce en provenance de lointains pays tropicaux n’est pas toujours fiable, l’approvisionnement est irrégulier. Et, surtout, le contenu en matière active peut varier considérablement suivant l’origine et les conditions de cueillette. » Michel Chauvet et Louis Olivier (La biodiversité, enjeu planétaire)

2 réflexions sur “Moi, je me soigne avec les plantes !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s