Ma belle forêt, forêt oh ma belle !

 »-. Depuis de nombreux siècles, l’homme a aménagé et exploité les forêts pour la production du bois. Les besoins ont beaucoup varié, et l’on sait que les beaux chênes que nous voyons aujourd’hui à Fontainebleau avaient été plantés sous Colbert, au dix-septième siècle, pour fabriquer des mâts de ⛵ à voile. Si certaines forêts donnaient du bois de construction, d’autres, proches des villes et des villages, étaient exploitées en taillis pour fournir les quantités de bois de chauffe nécessaires au chauffage domestique et à la boulange.

Les Trois Saisons, dans mon atelier de peinture, pour accompagner mon inspiration

De nos jours, l’accueil du public prend une importance croissante. On voit ainsi que les forêts ont dû répondre à des besoins divers, qui n’ont cessé d’évoluer. Malgré tout, les forêts demeurent des écosystèmes complexes, qui constituent une grande part des milieux hébergeant la flore et la faune sauvages. Elles jouent également un rôle majeur dans la préservation de la qualité de l’air et de l’eau. Les incertitudes sur l’avenir que représentent le changement du climat et les pollutions amènent à élaborer une stratégie globale de maintien de leur diversité biologique à tous les niveaux. » Michel Chauvet et Louis Olivier (La biodiversité, enjeu planétaire)

3 réflexions sur “Ma belle forêt, forêt oh ma belle !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s