La Bibliothèque

 »-. Il m’est arrivé de voyager des nuits et des nuits à travers couloirs et escaliers sans rencontrer un seul bibliothécaire… Quand on proclama que la Bibliothèque contenait tous les livres, la première réaction fut un bonheur extravagant. Tous les hommes se sentirent maîtres d’un trésor intact et secret. Il n’y avait pas de problème personnel ou mondial dont l’éloquente solution n’existât quelque part… On espérait aussi, vers la même époque, l’éclaircissement des mystères fondamentaux de l’humanité, l’origine de la Bibliothèque et du Temps. Il y a des chercheurs officiels, des inquisiteurs. Je les ai vus dans l’exercice de leurs fonctions, ils arrivent toujours harassés, visiblement aucun d’eux n’espère rien découvrir.

30x40cm « Diplômée es études« , galerie Chemins de spiritualité

À l’espoir perdu succéda, comme il est naturel, une dépression excessive. La certitude que quelque étagère de quelque hexagone enfermait des 💷 précieux, et que ces 💷 précieux étaient inaccessibles, sembla presque intolérable. Une secte blasphématoire proposa d’interrompre les recherches et de mêler lettres et symboles jusqu’à ce qu’on parvînt à reconstruire, moyennant une faveur imprévue du hasard, ces 💷 canoniques. » Jorge-Luis Borges( La Bibliothèque de Babel)

2 réflexions sur “La Bibliothèque

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s