PEINDRE dans les vapeurs d’encens

C’est un rituel dont je me délecte avec gourmandise. Dès que les températures le permettent, j’ouvre en grand la fenêtre de mon atelier et je peins dans le grand air et la nature environnante. Et dans les vapeurs d’encens, car je sors alors mon brûle-parfums et mes sticks, cônes et bâtonnets à la rose, à l’eucalyptus, à la vanille, à la noix de coco. Montent alors dans mes narines toutes ces saveurs suavement épicées qui annoncent un exotisme, certes de pacotille, mais indispensable pour aérer ma tête et transcender ma ✋. Les beaux jours sont de retour.

-. Dis, Christine, cette fois-ci, tu es piégée... Je me me demande bien comment tu vas représenter picturalement ces bénéfiques bouffées d’encens, à la fois apaisantes et euphorisantes, que tu nous décris avec force conviction… -. Pas de problème, tout est dans la tête, tout est dans ma pauvre tête.

40x50cm « Vapeurs d’encens », galerie Chemins de spiritualité

Mon conseil. -. Il paraît que ces fameuses vapeurs d’encens seraient néfastes pour la santé. Voilà pourquoi j’ouvre ma fenêtre, et ne les utilise, par la force des choses, qu’à la belle saison. – . Pas de problème, ce que l’on attend avec impatience, ou que l’on s’octroie avec parcimonie, n’a que plus de valeur. Je vous le disais bien, tout se passe dans la tête. Dans ma pauvre tête.

2 réflexions sur “PEINDRE dans les vapeurs d’encens

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s