Le Roi de la mer

 »-. Ce vieux roi de la mer, qui s’appelait Sir Florence O’Driscoll eut une existence orageuse. Du haut de son castel, il surveillait l’océan. Puis, lorsque paraissait un vaisseau chargé d’une riche cargaison, qui, parti du sud, voguait vers les industrieux marchands de Galway, sur Florence mettait à la voile, et il était bien rare qu’il ne remorquât pas jusque dans le port le ⛵ et son équipage. C’est ainsi qu’il vivait. Ce moyen d’existence est assez peu honnête, mais il était tout à fait conciliable avec les moeurs du temps.

50x60cm « Le château de mer« , galerie La meilleure façon d’habiter

Comme on peut le supposer aisément, Sir Florence s’attira des ennuis. Des plaintes furent déposées contre lui près de la Cour d’Angleterre par les marchands qu’il avait dépouillés. Et le viking irlandais partit pour Londres pour aller lui-même plaider sa cause devant la bonne reine Bess, ainsi appelait-on la Grande Elizabeth. Il avait une seule et puissante recommandation, il était merveilleusement beau. D’ascendance mi-espagnole, mi-danoise, en même temps que les traits réguliers, les yeux étincelants il possédait la haute stature des hommes du Nord. Cela explique peut-être pourquoi son séjour à la cour d’Angleterre se prolongea beaucoup plus qu’il n’est nécessaire… » Fitz James O’Brien (La chambre perdue)

2 réflexions sur “Le Roi de la mer

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s