Le choc des couleurs

En cet après-midi ensoleillé de printemps, ma marche quotidienne au pas cadencé me conduit chez une adhérente de mon Atelier du Jeudi. Café, papotages, puis je pose, inexorablement, la question qui fâche -. Est-ce que tu peins ?-. La moue désabusée de mon amie démontre qu’elle n’est pas très fière de son travail. Elle me présente un  »abstrait’‘. -. Qu’en penses-tu, il est raté, dis-moi la vérité…-.

Ce n’est pas vraiment un abstrait, il s’agit tout simplement d’un paysage stylisé, d’après un modèle trouvé sur Internet, pourquoi pas, jusque-là tout va bien. Sauf que vingt-cinq couleurs, au moins, s’entrechoquent… et choquent l’oeil. -. J’ai voulu faire comme toi, Christine, j’ai mis plein de couleurs...- De plus, pour bien différencier ciel et terre, le bas du tableau, soit les deux tiers de la toile, est vibrant d’agressive intensité, surplombé par un tiers de nuages pâlichons. Le tracé n’est pas maladroit, l’oeuvre serait agréable… si harmonie et coordination étaient au rendez-vous. Je conseille à mon amie, pour sauver son oeuvre chaotique et pas vraiment présentable en l’état, de lui appliquer un glacis blanc légèrement rosé en insistant sur les tâches de couleur trop violentes. Là aussi, il faudra du doigté, de la patience, et de la tendresse.

30x40cm « Ambiance coquelicots« , Galerie Dites-le avec des fleurs – Pourquoi pas des couleurs fortes, voire vibrantes, presque agressives … A condition de ne pas les multiplier, mais au contraire de les doser avec parcimonie..-.

Mon conseil. -. Ne pas utiliser tous les tubes de sa palette, sous prétexte de faire riche avec une profusion de couleurs. Au contraire, sélectionner six ou sept teintes, à décliner en les mélangeant, ou à adoucir avec un peu de blanc. -. Et du noir pour assombrir, Christine ? –. Surtout pas, très mauvaise idée... -. Partir du principe que le tableau est un tout, et ne pas le considérer comme découpé en tronçons indépendants, ciel, 🏠, ⛵, 🌲, etc… Car on ne peint pas les divers éléments séparément, dans le but de les faire mieux ressortir dans l’environnement, c’est contraire à toute notion de sens artistique.

6 réflexions sur “Le choc des couleurs

  1. Ping : Le choc des couleurs — L’atelier peinture de Christine – TYT

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s