Tant de milliards d’êtres humains sur terre…

 »-. Dans les régions les moins développées, les réflexions portent sur la manière d’intégrer la protection des écosystèmes tout en maintenant les populations indigènes, grâce à un nouveau contrat social qui s’appellerait développement durable. Il est indéniable qu’il n’existe pas d’alternative à une telle approche dans des pays où l’essentiel de la population est en lutte perpétuelle pour sa survie. Mais il convient d’examiner ce concept avec un esprit critique et en dehors de tout romantisme.

60x60cm « M comme Massaï », galerie Chemins de Spiritualité

Considérant, d’une part, que l’on ne pourra pas empêcher la civilisation occidentale d’entrer tôt ou tard en contact avec ces populations, et que, d’autre part, ces populations, bénéficiant des progrès de la médecine, ne cesseront de croître, il est évident que, tôt ou tard, les espaces concernés ne pourront que se transformer, au mieux, en un ensemble d’écosystèmes secondaires. Aujourd’hui, les populations riveraines d’espaces protégés, en Afrique, Asie ou Amérique du Sud, admettent mal de se priver de bois ou de viande alors que la réserve proche en regorge. Le développement durable constitue donc un véritable défi, qui vise à maintenir les écosystèmes naturels tout en permettant aux populations indigènes de vivre de l’exploitation de ces écosystèmes, et de progresser en taille et en niveau de vie. » Michel Chauvet et Louis Olivier (La biodiversité, enjeu planétaire

3 réflexions sur “Tant de milliards d’êtres humains sur terre…

  1. Ping : Tant de milliards d’êtres humains sur terre… — L’atelier peinture de Christine – TYT

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s