Laver son linge sale en famille

 »-. Le lundi était jour de lessive. Tôt le matin, mes sœurs et ma mère s’empressaient autour de la pompe, ce jour-là il fallait beaucoup la solliciter. Elles mettaient à tremper le linge sale dans une grande bassine remplie aux trois quarts d’eau chaude. Elles savonnaient alors avec ardeur chaque morceau étalé sur la planche à laver, frottaient les taches les plus rebelles. Les ✋ derrière le dos, je les regardais. Toute cette haute technique me semblait absolument extraordinaire. Je n’ai jamais su vraiment laver ! Même en essayant de frotter, parfois éperdument une tache, je n’arrivais jamais à la déloger pour de bon.

50x60cm « Les dentelles indiscrètes« 

Quand tout le linge, mouchoirs, torchons, essuie-✋, chemises d’hommes, chemises de femmes, etc, étaient suffisamment frotté, elles mettaient à bouillir l’ensemble dans la péloune, il fallait entretenir un bon 🔥 dessous, pour pouvoir faire bouillir le tout pendant une bonne heure et demie. Travail pour lequel je pouvais tout à fait me rendre utile. Je prenais parfois un ou deux rondins dont l’extrémité enflammée me permettait, quand il n’y avait personne en vue dans la cour, de m’inventer une petite retraite aux flambeaux.’‘ Geneviève Proust-Bouffard (Fille de la terre)

2 réflexions sur “Laver son linge sale en famille

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s