Le 🏰 Dormant

 »-. Nous arrivâmes sans incident devant une seconde porte. Le canal traversait le mur de clôture sous une arche basse, d’où pendaient de longues pariétaires qui traînaient au fil de l’eau. Bouzigue fit jouer la serrure, et nous vîmes une forêt vierge. -. Ici, c’est le 🏰 de la Belle au Bois Dormant. Les volets sont toujours fermés, je n’y ai jamais vu personne. Vous pouvez chanter, vous pouvez crier, il n’y a aucun danger-.

50x50cm « Le château de la Belle au Bois Dormant« , galerie La meilleure façon d’habiter

Une forêt d’arbousiers et de térébinthes avait envahi les champs abandonnés. Un parc de pins centenaires cernait une immense bâtisse carrée. Elle paraissait inaccessible, parce que des genêts épineux (l’argéras des collines) poussaient en rangs serrés sous la haute futaie. Mon frère Paul fut bouleversé par l’idée que la Belle au Bois dormait derrière ces volets fermés, et que, grâce à Bouzigue, nous étions les seuls à le savoir. » Marcel Pagnol (Le 🏰 de ma mère)

3 réflexions sur “Le 🏰 Dormant

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s