Le Haut 🏰

 »-. Puis Bouzigue ouvrit une porte, elle Ă©tait percĂ©e dans un mur de pierres taillĂ©es, qui avait au moins quatre mĂštres de haut. La crĂȘte en Ă©tait garnie de tessons tranchants, qui donnaient une fĂącheuse idĂ©e de la gĂ©nĂ©rositĂ© du chĂątelain. – Ce chĂąteau-lĂ , c’est le plus grand, et le plus beau. Mais le propriĂ©taire habite Paris, et il n’y a jamais personne, que le garde… Regardez !– A travers la haie, nous vĂźmes deux hautes tours qui flanquaient la façade d’un 🏰 d’au moins dix Ă©tages. Toutes les fenĂȘtres en Ă©taient fermĂ©es, sauf quelques mansardes, sous le toit d’ardoises.

Il y avait une longue brĂšche dans la haie protectrice. Bouzigue s’avança, d’un pas dĂ©libĂ©rĂ©, et s’arrĂȘta au beau milieu de l’espace dangereux. Les ✋ dans les poches, la casquette rejetĂ©e en arriĂšre, il regarda longuement le 🏰, puis le verger. Nous attendions, groupĂ©s comme des 🐑, Ă  l’abri d’un arbousier. Ma mĂšre Ă©tait pĂąle, et respirait vite. Mon frĂšre Paul avait cessĂ© de croquer le sucre qu’il dĂ©robait dans le paquet. Mon pĂšre, le visage tendu en avant, regardait Ă  travers les branches. – La voie est libre. Amenez-vous ! Mais baissez-vous !- » Marcel Pagnol (Le 🏰 de ma mĂšre)

6 réflexions sur “Le Haut 🏰

  1. Ping : Le Haut 🏰 — L’atelier peinture de Christine – TYT

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s