Le Grand Réchauffement

 »-. La poussière en suspension dans l’air formait une masse opaque au-dessus des ☁️ et accroissait la chaleur au sol dans un effet de serre implacable. Pendant les années qui suivirent, la canicule décima les populations, détruisit les forêts, assécha les lacs et les rivières. Lorsque le ciel s’éclaircit enfin et que l’air s’adoucit de quelques degrés, le paysage pétrifié qui apparut n’était plus que l’extension des Terres brûlées.

Les bourgs, villes et villages qui avaient survécu au Grand Réchauffement se livraient désormais à des guerres impitoyables pour l’accès à l’eau potable. Des hordes de pilleurs et de détrousseurs semaient la terreur dans tout le royaume. Malgré le chaos et la peur, l’espoir de jours meilleurs traversa les siècles. Selon les chamanes et les troubadours, un paradis terrestre existe toujours, dans les territoires inaccessibles du nord. » Yves Trottier (Les Tigres Bleus)

2 réflexions sur “Le Grand Réchauffement

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s