Le voyage en Terre de đŸ”„

 »-. A l’encontre de ce que l’on imagine, la Terre de đŸ”„ n’est pas un pays chaud. Au lycĂ©e, je n’Ă©tais pas mauvais Ă©lĂšve, j’avais surtout un faible pour la gĂ©ographie. J’Ă©blouissais mes professeurs, mais l’expĂ©rience devait me prouver que j’Ă©tais un rĂȘveur. Vous savez que les jeunes gens n’obĂ©issent qu’Ă  leur imagination, la preuve en est qu’Ă  vingt et un an, faisant confiance Ă  mon esprit inventif et persuadĂ© d’accomplir un geste original, je me suis trouvĂ© aussi bourgeoisement mariĂ© que mes propres parents. Ma femme et moi partagions la mĂȘme horreur du froid. Est-ce vrai, Marcelline ? -. C’est exact-.

30x30cm  »Les fleurs exotiques », galerie DĂ©peindre en grand, PEINDRE en petit

Or, le đŸ”„ Ă©tait pour moi synonyme de chaleur, et le nom de Terre de đŸ”„ fit briller Ă  nos yeux tous les avantages d’une tempĂ©rature idĂ©ale, constante, brĂ»lante, mĂȘme pendant la 🌃. Je crains la fraĂźcheur qui tombe le soir, ma femme la craignait aussi. Et comme nous Ă©tions jeunes, c’est Ă  dire pauvres, nous avions froid Ă  Paris. Terre de đŸ”„ ! Mirages ! Palmiers ! Orangers ! Mimosas ! Tamaris ! Fleurs immenses ! Nous pensions trouver lĂ  bas une villa agrĂ©able proche de l’ocĂ©an, dans une crique, au pied d’une falaise, au bord d’une plage de sable fin. Tu te rappelles, Marcelline ? -. Grands dieux, oui, je voyais des choses invisibles…- » Louise de Vilmorin (La lettre dans le taxi)

Une réflexion sur “Le voyage en Terre de đŸ”„

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s