La potion magique

 ». Après la cérémonie, Ostarak, le chamane, rentre dans sa masure. Comme le veut la coutume après le décès d’un chef de guerre, il prépare un philtre à base de viscères de corbeaux. Cette mixture divinatoire lui permettra de percer à jour l’avenir du village. Le liquide, nauséeux, saturé de grumeaux visqueux, glisse mollement dans son estomac. Le vieil homme réprime un haut-le-cœur. De violentes crampes lui tenaillent le ventre. Quelques minutes à peine suffisent à lui ouvrir l’esprit sur les évènements prochains. Tout lui apparaît aussi clairement que son reflet dans un miroir. Une fine sueur s’accumule dans ses sourcils. Des tremblements secouent le haut de son corps. Pris de convulsions, il s’écroule au sol, labourant de ses ✋ crispées la chair de son visage.

30x40cm « Vaudou », galerie Chemins de spiritualité

La vision s’estompe, puis Ostarak se précipite dehors. Il traverse la place centrale au pas de course. Sans reprendre son souffle, il grimpe les marches de la tour de guet. Arrivé en haut, il rejoint le garde qui demeure immobile, les yeux fixés sur l’horizon. -. Une tempête de sable se prépare-, affirme le soldat d’une voix neutre. –. Non, bien pire...- bredouille le chamane. Au loin, un millier d’🐦 barrent le ciel d’un trait noir. » Yves Trottier (Les Tigres Bleus)

3 réflexions sur “La potion magique

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s