Mamie !… Tu as osé !

Ce tableau, je l’avais commencé il y a quatre ou cinq mois. Mais jamais achevé. Me croyant maligne, et novatrice, j’avais placé l’aînée de la fratrie en  »plan américain, c’est-à-dire cadrée à mi-cuisse. La cadette s’est donc, logiquement, retrouvée positionnée la taille en bas de la toile, donc coupée en deux, avec un grand vide au-dessus de la tête. Je voulais PEINDRE mes petites filles en m’inspirant des livres de Sophie Rostropchine, plus connue sous le nom de Comtesse de Ségur. Celle-ci, vers le milieu du dix-neuvième siècle, fournit une abondante littérature à l’usage de l’éducation des enfants, bourrée de bons sentiments, parfaitement démodée. Je me demande d’ailleurs si on lit encore l’oeuvre de la Comtesse.

Bon, bref, raté de par sa composition avant même d’avoir mis le moindre coup de pinceau hormis la couche de fond, d’un jaune pâle caphardeux… Cette ébauche de tableau, je l’ai retrouvée, le nez contre le mur, en faisant un très grand rangement dans l’annexe qui jouxte mon atelier. Comment n’y avais-je pas pensé plus tôt, -l’espace à combler n’est pas vraiment un problème, il fera partie intégrante du décor, à savoir le parc arboré du 🏰 de ces demoiselles-. Car, pour cultiver les bonnes manières, faire la charité aux manants des alentours et jouer à la poupée, il fallait, jadis, être pour le moins châtelaine. Pour le décor, un semis de fleurettes des champs jouera la carte bucolique. Il suffira d’ajouter des clins d’oeil fleuris, par ci, par là. Au travail !

60x60cm « Les petites filles modèles« , galerie Contes pour Petits et Grands

Mon conseil. -. Prendre ses proches pour modèle, non pas pour copier car je ne suis pas portraitiste, mais pour m’inspirer, c’est tentant, je l’avoue, et souvent je succombe. Attention toutefois à la réaction qui ne manquera pas de s’exprimer. La cadette de mes petites filles modèles a beaucoup ri. L’aînée, déjà adolescente, a d’abord fait grise mine. –. Mamie, tu as osé me déguiser en robe à fleurs, avec un gros nœud sur la tête, et tout, et tout, et tout ! Et mon standing, et mes copains… Bon, je te pardonne, pour cette fois seulement, après tout, tu es une artiste.…-

3 réflexions sur “Mamie !… Tu as osé !

  1. Elles sont mignonnes, j’ai lu tous les livres de la comtesse de Ségur dans mon enfance, entre 6 et 8ans, je lisais beaucoup, à part jouer à la poupée, c’était ma seule distraction, il en va peut-être autrement pour les nouvelles générations…

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s