Tu gagneras ton 🍞 à la sueur de ton front

 »-. L’histoire des sociétés humaines nous montre que la capacité de charge des écosystèmes dépend de l’état des techniques et des choix sociaux des groupes humains. Des sociétés de chasseurs-cueilleurs peuvent vivre en harmonie avec leur environnement en deçà d’une certaine densité de population. Dans les mêmes milieux, d’autres pratiquent l’agriculture sur brûlis, qui est un mode d’utilisation tout à fait durable si l’on cultive un champ pendant deux ou trois ans seulement pour l’abandonner ensuite pour quinze ou trente ans. Ce qui permet à la forêt de se reconstituer sous la plupart des climats.

30x30cm  »Terre des hommes », galerie Les clins d’œil de Dame nature

L’origine de l’agriculture montre combien il est difficile de définir la durabilité. Au Proche-Orient par exemple, on s’est demandé ce qui avait bien pu pousser les peuples du néolithique à cultiver des champs, ce qui demande beaucoup de travail, alors qu’ils disposaient de populations sauvages de 🌽 et d’orge suffisamment denses pour que leur simple cueillette suffise à satisfaire les besoins. Selon l’une des théories avancées, une crise de surpopulation aurait forcé certains groupes humains à passer à l’agriculture. On trouverait une trace culturelle de cette révolution technique dans la malédiction biblique –. Tu gagneras ton 🍞 à la sueur de ton front-. » Michel Chauvet et Louis Olivier ( La biodiversité, enjeu planétaire)

5 réflexions sur “Tu gagneras ton 🍞 à la sueur de ton front

Répondre à Marie-Anne Keppers Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s