Le temple vaudou

 »-. C’est un oum’phor, lui dit-il. Un temple vaudou. L’endroit où nous sommes est le péristyle. Ça, c’est la pierre d’autel, le kpé, si je me souviens bien. Ces cloches et ces carillons servent pendant le rite. Certaines de ces jarres sont appelées govis. Les dieux vaudous résident à l’intérieur en attendant d’être invoqués.

Le poteau central est la pièce la plus importante du temple. On considère que le centre du ciel se trouve tout en haut, et le bas, bien entendu, correspond à l’enfer. –. Mais qui peut se donner autant de mal ? -. C’est le lieu idéal pour des rites secrets. Remarquez ce dessin, sur le poteau central. Les spirales représentent deux dieux-serpents, Danbhala Wédo et Ai-da Wégo. Le poteau lui-même est le dieu principal du vaudou, Legba. Quant au fouet, il n’est que le substitut d’un serpent vivant. Il représente la foi vaudou, la maîtrise des pouvoirs. -. Mais qui pratiquerait le vaudou ici, et pourquoi ? -. C’est la religion des nègres africains. Contrairement à sa réputation, le vaudou n’a rien de dangereux. » John Farris (Écailles)

30x40cm « Vaudou« , galerie Chemins de spiritualité

4 réflexions sur “Le temple vaudou

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s