Au temple d’Amour

 »-. Voilà une idée, nous allons visiter le Taj Mahal au clair de 🌙-. Elle hésita. Le Taj Mahal au clair de 🌙 ? Ce n’était pas sans danger. Elle sentait en elle des élans inconnus jusqu’alors, des élans qu’aucun homme ne lui avait jamais inspirés, et qui dépassaient nettement le stade de la sympathie. -. Allez chercher une écharpe, nous irons nous asseoir sur le banc de marbre, pour voir le Taj se refléter dans le lagon. Pour nous Indiens, ce n’est pas seulement un tombeau, mais le véritable temple de l’amour. Chacun en fait son propre temple. Mais pour le Shah Jehan, ce devait être aussi une marque de contrition. Sa femme est morte en couches, au quatorzième enfant, vous vous en souvenez ? Peut-être ne l’avait-il pas assez couverte de louanges durant sa vie-.

Il était presque minuit, quand ils franchirent la grille d’entrée. Elle se souvenait bien de sa première visite, mais c’était maintenant qu’elle goûtait pleinement la beauté du monument. La lumière de la 🌒 l’enveloppait, le pénétrait doucement, si bien que l’édifice de marbre semblait flotter, lumineux et blanc, par-dessus le paysage. Le clair de 🌙 ne suffisait pas à expliquer la beauté particulière du moment. La sensation de leur présence mutuelle y ajoutait un sens nouveau. Ils admiraient en silence, marchaient à pas lents au bord de l’eau tranquille. Et c’est toujours en silence qu’ils s’approchèrent du tombeau et s’assirent sur le banc de marbre. » Pearl Buck (Mandala)

5 réflexions sur “Au temple d’Amour

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s