Danger dans la brousse !

 »-. Sur la rive opposée, matriarche en tête, la famille des éléphants approchait. Lorsqu’elle parvint à leur hauteur, la femelle aux dents croisées s’arrêta et fit face. Les bêtes sauvages perçoivent le danger longtemps à l’avance, que ce soit celui d’un incendie, d’un cyclone ou d’un tremblement de terre. Oreilles largement écartées, elle pointa ses défenses, dirigea sa trompe au-dessus de l’eau, et commença à gronder. Pour des personnes non averties, ces roulements sourds, difficiles à localiser, pouvaient être émis par un orage lointain ou l’arrivée de la pluie tropicale.

50x60cm « Eléphantesque« , galerie Bestiaire

Intrigués par ces signaux d’alerte indiquant la présence d’un danger proche, les autres animaux s’étaient regroupés autour de leur cheftaine. Avec une étonnante rapidité, les plus jeunes se glissèrent entre les pattes protectrices des adultes. Un éléphanteau minuscule profita de cet arrêt imprévu pour relever sa mini trompe et téter aux mamelles gonflées les plus proches. Peu importe qu’elles fussent celles de sa mère, de sa tante ou d’une voisine, ses oreilles plaquées sur la nuque, il aspirait goulûment. Par cohésion familiale, les autres femelles s’étaient, elles-aussi, mises à faire résonner leur trompe. Inquiètes, les bêtes cherchaient à comprendre. » Christian Zuber (Le Roi des éléphants)

3 réflexions sur “Danger dans la brousse !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s