Les moranes

 »-. A une centaine de mètres en contrebas, en plein ☀️ près d’une profonde excavation, se tenait un groupe de jeunes massaï appelés moranes. –. Ces hommes se préparent pour une fête d’initiation, ils ont besoin d’eau et de colorants. J’ai parlé avec eux, ils veulent bien qu’on les regarde de loin, mais pas de photos. Normalement, aucun étranger ne peut assister à un Eunoto...-

60x60cm « M comme Massaï« , galerie Chemins de spiritualité

Le chef ranger s’était arrêté. En bas, l’un des moranes avait levé un bras. Sans être menaçant, l’ordre était précis, pas question de faire un pas de plus. Au fond du canyon, sur un sol de sable clair, une trentaine de géants, entièrement nus, se déplaçaient en un fascinant ballet de corps brun-rouge. Par petits groupes, ils décoraient leur peau au kaolin. Des dessins clairs zébraient leurs cuisses, ornaient leur poitrine, soulignaient les traits de leurs visages -. Regardez ! Au pied du buisson vert, il y a des casques en peau de 🦁. Les moranes vont les porter en rentrant dans leur manyatta. Tous savent qu’il est interdit de tuer un animal dans le parc, mais comme ces ornements sont prétendus anciens, il n’est pas possible de verbaliser. Ils vont ensuite passer une toge avant de rejoindre leur village. » Christian Zuber (Le Roi des éléphants)

4 réflexions sur “Les moranes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s