Deux fois, sur le métier, remettre son ouvrage…

… ou, pour être plus précise, sur le chevalet, remettre (presque) le même tableau. Lequel a plu à un client potentiel, mais, – . S’il vous plaît, Christine, mon tableau à moi, je le voudrais plus grand, et sur fond vert pour l’harmoniser avec le décor de ma véranda !-. Tope là, les commanditaires sont rois, car ils sont rares en cette période de disette culturelle, s’il faut refaire pour plaire, refaisons donc…

50x70cm « En Vert », vendu, galerie Dites-le-avec des fleurs

… encore des fleurs dans un vase, puisque c’est ce qui séduit. Ce tableau ne m’a d’ailleurs pas donné grand mal, il m’a suffi de le travailler par plans, sachant que la composition n’était qu’à transposer, sur fond vert plus vert que vert jardin. J’ai avancé par aplats de couleurs, cependant, il faisait très chaud et il m’a fallu agir rapidement. Le soir même l’oeuvre était terminée, livrée, approuvée. En fin de comptes, que du plaisir…

Mon conseil. – Je n’aime guère faire deux fois le même tableau, et j’espère bien m’arrêter là. Toutefois, il s’agit d’un créneau « alimentaire », le seul d’ailleurs qui fonctionne vraiment. Alors, pourquoi s’en priver? Je deviens philosophe, avec le temps qui passe et surtout les expositions, donc les contacts avec la clientèle, qui se raréfient… Vous voulez des fleurs, en voici en voilà, et je ne boude pas mon plaisir. Na !

5 réflexions sur “Deux fois, sur le métier, remettre son ouvrage…

  1. Ping : Deux fois, sur le métier, remettre son ouvrage…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s