La Viking

 »-. Au-dehors, l’astre laiteux baigne le monde, les pins, les êtres, dans son rayonnement métallisé. La déesse Freya règne, attirant à elle en 🌊 affolées la mer. Elle m’aspirerait moi-aussi s’il n’y avait ce toit au-dessus de ma tête, et autour de moi mes compagnes. Et ce cri soudain qui jaillit au milieu de nous. -. Sigrifhr s’est pendue dans le temple !-. Pendue ? Sigrifhr ? Si docile, si faite pour vivre la vie qu’on avait conçue pour elle ? -. Oui, elle a préféré se pendre que de changer d’époux-.

Mariée de force à un riche Viking, qui avait su faire sa cour dans les règles et plaire à ses parents, Sigrifhr s’était laissée faire. Au bout de deux étés, elle commençait à s’éprendre d’un époux qui, dans le même temps, avait achevé de se lasser d’elle. Jouisseur, il l’avait proposée à un de ses amis contre quelques terres et têtes de bétail. Sigrifhr était🤰, son époux aurait dû l’en aimer doublement. Quand elle apprit les termes du marché, elle remit son âme à Odin, et, pour sacraliser sa promesse, se suicida dans le temple. Mes compagnes égarées balbutient leur stupéfaction. -. Se donner la mort, quelle honte pour une Viking ! Surtout pour une femme, elle a charge de vie ! Pourquoi protester contre des choses qui se sont toujours faites ?-‘Marie-Josèphe Guers (La fiancée du Nord)

2 réflexions sur “La Viking

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s