Prises de mer

 »-. Monsieur le cardinal, la flotte du roi, si elle pouvait s’enrichir des quatre vaisseaux de Monsieur de La Lathumière, serait forte de vingt-huit vaisseaux.-. Par malheur, comment le roi pourrait-il se saisir des quatre vaisseaux anglais de Monsieur de La Lathumière ? La lettre de marque qui fait de lui un corsaire royal lui accorde le droit de prise. En principe, comme vous savez, tout est à lui sur le ⛵ qu’il a saisi : le ⛵, l’équipage, les canons, et tous les biens périssables ou permanents qui se trouvent à bord-.

50x70cm « Fendant la mer et les flots », galerie Laissez-moi vous conter la mer

Monsieur le cardinal, pour autant que le gouvernement de Sa Majesté dispose des ressources pécuniaires suffisantes, et pour peu que Monsieur de La Lathumière y consente, il serait tout indiqué qu’on lui achetât ces vaisseaux. -. Bien dit, Monsieur d’Orbieu. Pour les écus, le Roi, qui a déjà fait dégorger trois millions aux évêques de France, pourra sans doute obtenir d’eux un million de plus. Un million est une grosse somme.-. Monsieur le cardinal, il se pourrait que Monsieur de La Lathumière se vante si fort de ces quatre vaisseaux anglais, qui sont, et seront, l’éternelle gloire de sa course, et refuse tout à brac de s’en séparer. Pourrais-je alors proposer de les louer au roi pour la durée du siège ?–  » Robert Merle (La Gloire et les Périls)

3 réflexions sur “Prises de mer

Répondre à michelinewalker Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s