La mort de Monsieur de Brézolle

 »-. Pour en revenir à Monsieur de Brézolle, il fut blessé à la cuisse le dernier jour du combat, pansé et transporté aussitôt céans, où sa blessure parut d’autant plus bénigne et curable que le premier soir de sa venue, il voulut bien honorer ma couche, chose qui étonna tous les domestiques. -. Mais, Madame, comment les domestiques le surent-ils ?

50x50cm « Les nuits en rose », galerie La meilleure façon d’habiter

. Eh bien, Monsieur de Brézolle, dans les moments que je dis, était assez bruyant. Il se peut d’ailleurs qu’il ait agi avec peu de sagesse en se donnant tant de mouvement, car sa plaie se rouvrit, son sang coula à flots, et quoi qu’on fit pour l’arrêter, on ne put. Le médecin y perdit son latin-. Le diantre soit du latin, pensai-je. Un bon médecin, à sa place, n’aurait pas employé le latin, mais un garrot qui, pour peu qu’on l’eût bien placé, eût pu arrêter le saignement. -. Il mourut donc-, dit Madame de Brézolle, une larme coulant sur sa joue, grosse comme un pois. » Robert Merle (La Gloire et les Périls)

3 réflexions sur “La mort de Monsieur de Brézolle

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s