L’offrande aux dieux

 »-. Alors que Youssouf était à mon bord, en passant devant cette 🏝️, il me conta comment il avait été sauvé. Et, pour en marquer sa gratitude aux puissances qui régissent nos destins, il me pria de le laisser débarquer un instant, et je l’accompagnai à ce pèlerinage. Je le suivis vers cette grotte où les pêcheurs de passage sur cet îlot désert viennent déposer une offrande à des petits dieux tutélaires.

40x50cm « Vapeurs d’encens », galerie Chemins de spiritualité

La cavité est assez vaste. Le jour y pénètre faiblement et il faut quelques minutes pour laisser aux yeux le temps de distinguer. L’entrée est encombrée d’une multitude de petits chiffons blancs ou blanchis par le temps, pendus à des brins de roseaux fichés dans les fentes entre les pierres. Chacun d’eux est pareillement noué et renferme un peu de bois odorant appelé boukour. Ce sont des offrandes à la divinité qui hante encore cet abri, depuis les temps du paganisme. Plus à l’intérieur, de petits tas de braise posés sur des pierres plates ont servi à brûler des résines odorantes. Tous les pêcheurs qui sont passés sur cette 🏝️ ont laissé là la trace de leur secrète dévotion à leur religion primitive, mal oubliée. » Henry de Monfreid (La perle noire)

2 réflexions sur “L’offrande aux dieux

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s