Chez Céline

 »-. Tout ce qui aurait pu déranger un tel ordonnancement était rangé à l’abri des regards, pas question de laisser en vue même une casserole. Céline n’accrochait à ses murs que des images encadrées et des miroirs, ne posait sur son buffet que des bouquets de fleurs. Même en ce mois de décembre, elle avait arrangé dans un pot bleu des monnaies du pape mêlées à de l’amour en cage, que l’on jugeait du plus bel effet.

50x70cm « Un bouquet de senteurs dans un vase bleu« , vendu, galerie Dites-le avec des fleurs

Elle avait parfois surpris son mari en train de grommeler sur cette foutue 🏠 où on ne pouvait même pas pendre sa veste derrière la porte. Il n’empêche qu’elle le devinait tout aussi fier de vivre en un pareil intérieur. Les commérages étaient allés bon train, dans les débuts, sur les façons et les embarras qu’elle faisait dans ses agencements de 🏠. – Jusqu’au tapis au pied de son lit, c’est-y pas péter plus haut que son derrière, ça, je vous demande un peu, et une table à toilette ?-. Les ricanements et les bavardages avaient cessé peu à peu, on s’était habitué, et même en certains endroits on avait vu paraître aux murs des cadres, des gravures, des objets que l’on accrochait pour faire beau. » Michelle Clément-Mainard (La foire aux mules)

5 réflexions sur “Chez Céline

  1. Ping : Chez Céline — L’atelier peinture de Christine – TYT

Répondre à Marie-Christine Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s