Les 🌲 du passé

 »-. Nous avons marché à travers champs, emprunté des chemins parfois sillonnés de profondes ornières et qui ne menaient nulle part. Nous avons traversé des bosquets, suivi la rivière. Sans rencontrer le plus petit vestige. A croire que les habitants du cru ont raison et que Baïgora n’a jamais existé. À l’ouest, le ☀️ décline. -. On pourrait au moins retrouver l’endroit où s’élevait le manoir. – . S’il n’y a même pas de ruines, comment se repérer ?-. J’évoque le grand chêne, devant la 🏡. Celui-là, au moins, on n’a pas pu le détruire !-

60x50cm « Arborétum« , galerie La vie revée des arbres

-. Marie, chère Marie ! Vous êtes d’une autre planète. Ici, on est venu à bout de tout ! Des 🌲 énormes dont les troncs avaient un diamètre tel qu’il fallait trois hommes pour les ceinturer ont été abattus et débités en bois de chauffage. Vous vous souvenez des grandes forêts qui entouraient Baïgora ? Regardez autour de nous, il n’y a plus rien !- A l’ouest, le ciel s’est enflammé. De petits ☁️ roses ont fait leur apparition. Je cherche de grands 🌲 qui seraient comme les survivants d’alors. Il y a bien quelques bosquets de châtaigniers ici et là, des noisetiers et des acacias. Mais ces 🌲 sont jeunes et n’ont rien de rare. Ils ont poussé là par hasard, amenés par le vent, sans l’aide et la volonté des hommes. C’est si effroyablement banal… » Anne Wiazemsky (Une poignée de gens)

2 réflexions sur “Les 🌲 du passé

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s