Exposition, mode d’emploi

Trois de mes élèves désirent exposer leurs œuvres, mal-aimées et entassées pour cause de pandémie. Soit, bonne idée, Mesdames, je rejoins votre proposition, nous nous déploierons à quatre artistes féminines, et je mets à votre disposition mon expérience en la matière.

-. Dis, Christine, quand ? Cet été ? -. Il faut entre trois et six mois, hors contraintes sanitaires, pour  »monter » une exposition. Trouver une salle gratuite, équipée de grilles facilement accessibles, ou, mieux, de cimaises. C’est aussi le temps incompressible pour, entre participantes, déterminer un thème ou au moins une direction commune, savoir qui fait quoi, communiquer via les médias locaux Et, surtout, PEINDRE pour compléter avec quelques grandes oeuvres qui donneront la couleur et accrocheront le regard. Car l’on ne montre pas que des formats timbres-poste. -. Pourrais-je vendre, ce qui, somme toute, est le but et surtout signe la reconnaissance de mon travail ? -. Pas si la salle est mise à disposition gratuitement. N’affiche aucun prix, et traite discrètement sur le parking, ou derrière une porte. Une exposition est surtout destinée à te faire connaître, n’oublie pas les cartes de visite, et prends un contact souriant avec le public. -. Et si le public, justement, ne vient pas ? -. Il faut être préparé à toutes les éventualités, y compris les critiques, la jalousie, ou, pire, l’indifférence. Une clientèle, même modestement locale, ne se construit pas en un weekend de présentation.

A gauche, Jean-Paul. A droite, Christine – . Nos oeuvres, fort différentes, se sont mutuellement mises en valeur. Voisiner avec cet excellent pastelliste m’a fait grand honneur, et m’a procuré beaucoup de joie-

Mon conseil. – Dis, Christine, quels sont les menus détails ? -. Titrer chaque oeuvre, en dresser catalogue, accrocher. Prévoir un vernissage et les invités, rédiger et faire le discours d’ouverture. Accueillir le public, le compter discrètement, fournir les explications techniques et artistiques, le diriger vers le Livre d’Or. Décrocher, nettoyer, remercier, débriefer, etc…-. Dis, Christine, tous comptes faits, est-ce une si bonne idée d’exposer ? -. C’est une idée excellente. Elle prouve que tu es prête dans ta tête, même si les détails restent à peaufiner, et je suis là pour t’aider. Prête à montrer, à te confronter, à te dépasser. –. Alors, dis, Christine, je sais comment, mais… quand ? -…..

3 réflexions sur “Exposition, mode d’emploi

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s