Il y a foule sur le Pont-Neuf

 »-. Ce qui m’étonne, encore plus que la grandeur, richesse et somptuosité des bâtiments tant publics que privés, c’est le nombre infini des gens qui pullulent et grouillent en ces rues.-. En effet, l’affluence du populaire qui circulait sur le Pont-Neuf avait de quoi surprendre un provincial. Au milieu de la chaussée, se suivaient et se croisaient des carrosses à deux ou quatre chevaux, les uns fraîchement peints et dorés, garnis de velours avec glaces aux portières se balançant sur un moelleux ressort, peuplés de laquais à l’arrière-train et guidés par des cochers à trognes vermeilles en grande livrée, qui contenaient à peine, parmi cette foule, l’impatience de leur attelage.

30x40cm « La princesse qui roulait carrosse »

A tout cela se mêlaient des charrettes chargées de pierre, de bois ou de tonneaux, conduites par des charretiers brutaux à qui les embarras faisaient renier Dieu avec une énergie endiablée. A travers ce dédale mouvant de chars, les cavaliers cherchaient à se frayer un passage et ne manoeuvraient pas si bien qu’ils n’eussent parfois la botte effleurée et frottée par un moyeu de roue. Vint à passer un troupeau de bœufs, et le désordre fut à son comble. D’autres fois, c’était une compagnie de soldats se rendant à quelque poste, enseignes déployées et 🥁 en tête. Et il fallait bien que la foule fit place à ces fils de Mars accoutumés à ne trouver point de résistance. » Théophile Gautier (Le capitaine Fracasse)

3 réflexions sur “Il y a foule sur le Pont-Neuf

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s